Une place de choix est accordée à cette belle icône féminine et intemporelle au sein du Musée de la gendarmerie et du cinéma de Saint-Tropez.

Au deuxième étage du musée, l’exposition permanente nous invite en exclusivité dans la loge de BB, privilège qui ne nous laisse pas indifférents, dans une ambiance intimiste rehaussée d’une couleur coquelicot. Tout comme cette fleur délicate et sensuelle, elle attire le regard de façon irrésistible, personne n’est de marbre face à son charme naturel et envoûtant. Dans une ambiance de tournage et sur un fond musical de Gainsbourg, se mélangent avec harmonie : affiches, extraits de films et accessoires. L’espace d’un instant, un voyage dans le temps nous emporte aux côtés de cette femme qui a marqué Saint-Tropez d’une trace indélébile.

Source d’inspiration pour les créateurs de mode et artistes, elle laisse sa marque à une époque où fleurissaient de toute part nouveaux styles et modes estivales en toute simplicité et légèreté.

Brigitte Bardot, actrice débutante dans le film « Et Dieu créa la femme », fascine et renvoie une image nouvelle dans un cadre aussi éclatant que sa beauté : Saint-Tropez.

Du 1er février 2017 au 15 janvier 2018, le musée de la gendarmerie consacre son exposition temporaire à Brigitte Bardot

Plus qu’une exposition, c’est une véritable histoire d’amour entre elle et Saint-Tropez. Brigitte Bardot : « Je n’ai jamais été aussi fidèle même avec mes maris, mes amants…»

C’est naturellement que la première exposition temporaire du musée est consacrée à Brigitte Bardot. Elle est principalement constituée de photos souvent inédites car prêtées par des photographes locaux. Plus qu’une simple exposition sur l’actrice et l’habituelle apologie de sa beauté, ces photos la dévoilent sous un angle différent. A travers celles-ci transparait la simplicité qui la caractérise : on la surprend dans un pique-nique entre amis, sortant de l’isoloir à l’occasion des élections présidentielles de 69, fêtant son anniversaire avec ses amis, dans sa maison de la Madrague, en train de jouer de la musique avec les Gipsy Kings … Fervente défenseuse de la cause animale, l’accent est mis sur ces nombreuses interventions pleines d’audace et de courage. C’est avec passion qu’elle se bat et réussi à être reçue à l’Elysée et obtenir des pouvoirs publics l’étourdissement préalable à l’abattage en 1962. Elle n’hésite pas non plus à aller sur le terrain sur les glaces polaires pour dénoncer le massacre des blanchons. De nombreux clichés la représentent, entourée d’animaux et épanouie. Vous l’aurez compris, on se laisse séduire par cette femme hors du commun, qui a impressionné par sa beauté, par sa ténacité et ses valeurs humaines.

Brigitte Bardot, mythe de Saint-Tropez

Retour au webzine