• Chapelle Saint-Jean

Chapelle Saint-Jean

Site et monument historiques

Retour à la liste
La Garde-Freinet
Chapelle Saint-Jean, Saint-Antoine et Saint-Crépin, fondée en 1622 et achevée au début de 1628 En 1633, un groupe de Gardois fondèrent une confrérie de pénitents blancs sous l'invocation de Notre-Dame l'Annonciade. On décida d'élever une chapelle de pénitents contre la façade orientale de la chapelle Saint-Jean. Elle fut achevée dans le courant de 1637.
Les deux chapelles fusionnent.
La chapelle servait aux pénitents de lieu de réunion, pour prières, lectures, méditations, mais aussi pour organiser les processions, l'assistance aux enterrements, les célébrations, les festivités. Pour les offices religieux, les confrères utilisaient la chapelle Saint-Jean, dont la porte d'accès s'ouvrait au fond de leur local. Cela devait aboutir à une fusion des deux édifices juxtaposés en 1649. La chapelle servit de paroisse annexe quand des travaux rendirent impraticable l'église du village jusqu'à la reconstruction complète du vieil édifice entreprise en 1782.
Quand la Révolution arriva, la chapelle, abandonnée par la confrérie dissoute, servit durant quelques années de lieu de réunion pour la société locale des Amis de la Liberté et de l'Egalité. Elle fut estimée 2650 livres, puis vendue comme bien national, transformée et bientôt oubliée.
En 2002, la commune de La Garde-Freinet décida de racheter l'édifice privé pour en faire un espace culturel ouvert au public.
Aujourd'hui siège de l'Office de Tourisme et du Conservatoire du Patrimoine.
Prestations
  • Entrée libre.

  • Français
Adresse
Chapelle Saint-Jean
RD 558
Rampe des Sarrazins
83680 La Garde-Freinet
Ouverture

Toute l'année