Idées variées pour découvrir le Golfe Saint Tropez

Vous connaissez Saint Tropez, mais connaissez-vous aussi son golfe ? Cette large baie, où la Provence s’entrouvre pour laisser scintiller la Méditerranée, regorge de petits villages perchés, de points de vue rayonnants, de recoins secrets et d’activités originales. J’ai eu le plaisir de découvrir, avec le soutien de Golfe Saint Tropez Tourisme, cette région belle et fleurie comme une robe d’été. Entre Cavalaire et Sainte-Maxime, en passant par Ramatuelle, Cogolin, Gassin et Grimaud, voici des idées loisir sur la terre comme dans la mer, un patrimoine authentique, des restaurants délicieux et des hôtels de charme.

La table du Mareyeur, mon gros coup de coeur à Port-Grimaud

Les voiles.

Grimaud et son château, vus depuis la mer

Le Golfe Saint Tropez, même sans être siliconé

Tu as cinquante ans et tu n’as même pas de Rolex, tu es un étudiant adepte des nouilles instantanées, tu ne remplis pas le soutif de Pamela ? Ce n’est pas grave, tu peux venir à Saint Tropez quand même. On imagine trop souvent qu’il faut se munir d’un yacht, d’un trader et d’un chirurgien pour passer ses vacances dans la région, mais rien n’est plus faux. Le golfe Saint Tropez, c’est AUSSI des villages authentiquement provençaux, des activités fun et familiales, et même des hébergements abordables. Et ce que j’apprécie énormément ici, c’est la qualité et la variété de l’offre touristique. Que vos goûts portent sur la nature, l’adrénaline ou la cuisine, que vous soyez plutôt plage ou rando, il y a toujours des choses à faire ici, et je n’ai vu qu’une petite partie des mille possibilités. C’est parti pour une collection d’activités.

Les Voiles, grand évènement de la fin septembre

Même par mauvais temps, la tentation de la mer est omniprésente… merveilleux Golfe St Tropez, entre palmiers, cyprès et azur

Flâner dans les petits villages provençaux du Golfe

C’est quelque chose que les paillettes et les décibels du port de Saint Tropez occultent trop souvent : la beauté authentique de ces villages perchés, au patrimoine médiéval et à l’ambiance colorée. Que vous vouliez comprendre l’histoire de la région, entre saints décapités, chevaliers templiers et rois en croisade, ou que vous vouliez juste faire un peu de shopping au calme, faites-y un tour.

Découvrir Ramatuelle, le village-escargot

J’adorerais prendre le drone pour immortaliser Ramatuelle : vraiment original, le village est enroulé sur lui-même comme un réglisse ou un escargot dans sa coquille, héritage d’une structure médiévale préservée. Calades et placettes, balcons fleuris et ruelles, c’est un bonheur d’y déambuler.

La place centrale de Ramatuelle.

Gassin, panorama sur tout le Golfe

Pour embrasser du regard tout le bleu du Golfe Saint Tropez, entre voiliers et palmiers, rendez-vous à la table d’observation à la sortie de Gassin. La vue est magnifique, et le village a lui aussi beaucoup de charme.

Grimaud et son château, l’histoire majestueuse

C’est à mes yeux le plus beau des villages du Golfe, le plus majestueux : Grimaud, avec son château médiéval en ruine et ses vues royales sur toute la baie. Depuis la Révolution, le siège abandonné des Seigneurs de Grimaud offre ses pierres à nu aux embruns, et régale les esprits gothiques comme le mien avec ses tableaux de désolation élégante sur fond de bleu – mais pendant des siècles, il fut l’incontournable. Saviez-vous qu’avant que Brigitte Bardot se mette toute nue sur la plage de Pampelonne et fasse chavirer les têtes, on ne parlait pas de « Golfe de Saint Tropez », mais de « Golfe de Grimaud » ? Gloire à la belle blonde qui a su abattre une hégémonie séculaire. Mais la visite de Grimaud reste pour moi un incontournable.

Et n’oubliez pas son quartier marin… Port-Grimaud.

Balades au fil de l’eau dans le golfe Saint Tropez

Port-Grimaud en coche d’eau : explorer la Venise provençale

Ok, je vais vous présenter mes excuses direct. « Venise provençale », je sais, je sais, c’est un cliché qui a tellement traîné par terre qu’on voit même plus sa couleur d’origine. Amsterdam c’est la Venise du Nord, et Stockholm aussi tiens, et Annecy c’est la Venise des Alpes, etc etc. Il y a des « Venise du… » partout. MAIS je voudrais défendre le droit d’employer cette expression au sujet de Port-Grimaud, et vous prouver qu’elle est ici totalement appropriée. Port-Grimaud, jusque dans les années 60, n’existait pas. Grimaud n’avait pas d’accès à la mer. Ce projet unique en son monde est né à partir de 1966 sous la plume d’un architecte à la fois très talentueux et complètement mégalo, François Spoerry, qui a décidé de bâtir une cité lacustre sur le modèle de Venise. Les couleurs vives des maisons de Burano, la forme en accent circonflexe du Rialto sous lequel passent les gondoliers, les arcs outrepassés de la maison de Marco Polo, il a voulu tout reproduire, tout retrouver. Il a fallu creuser la terre pour faire entrer les eaux, dessiner des canaux, tout un réseau de ponts et de passages, pour faire émerger cette ville suspendue entre la vague et le rêve. Vous l’aurez compris, j’ai été éblouie par Port-Grimaud. Certains m’ont dit : « tu ne trouves pas que c’est kitsch ? que ça fait complètement Disneyland ? » En toute sincérité : si. Mais ça tombe bien, j’adore Disneyland. Port-Grimaud, non, ce n’est pas authentique, mais c’est une œuvre d’art. Et ça mérite mille fois qu’on l’explore. La ville (qui n’en est pas une, c’est en réalité un quartier privé de Grimaud, géré en copropriété par les habitants des maisons) est entièrement piétonne, vous vous garerez à l’extérieur et entrerez à pied. Mais pour en voir le plus possible, il faut absolument prendre un bateau. Et la spécialité de Port-Grimaud, ce sont les coches d’eau, des bateaux électriques silencieux. La visite vous entraîne au cœur du dédale, et c’est enchanteur.

Vingt minutes, 5,50 euros pour les adultes, 3 pour les enfants, de mi-février à mi-novembre. Infos

Dîner maritime : un fabuleux restaurant à Port-Grimaud

C’est mon ÉNORME coup de cœur, le restaurant qui me fera revenir à Port-Grimaud : la Table du Mareyeur. Pour résumer, il s’agit d’un des meilleurs restos de fruits de mer du Sud, et d’un des plus romantiques que je connaisse. Cela restera mon plus beau souvenir, et Mr Viking et moi sommes certains d’y retourner. Pour une soirée, nous étions à Venise, flottant sur l’eau au milieu des roses et des chandelles.

Imaginez une ambiance intimiste à fleur de canaux, au bord de l’eau qui brille et qui tangue doucement, et une lumière douce sur les tables disposées comme sur le pont d’un bateau, avec de petites lampes comme pour défier une tempête. Des fleurs et des bougies, le décor est posé. Ce cadre est enchanteur, et le service de très grande qualité, délicat, attentionné.

Et les plats ! Le plateau de fruits de mer était exquis, des huîtres d’une qualité exceptionnelle (j’en ai rarement mangé d’aussi bonnes), des coquillages frais et goûteux. De l’amuse-bouche au dessert, tout était subtil, maritime et parfaitement dosé. J’ai vraiment adoré ce restaurant. Il paraît que c’est l’un des plus appréciés du Golfe St Tropez, et je comprends pourquoi.

Si vous avez une demande en mariage à faire, surtout n’hésitez pas. C’est comme à Venise, mais c’est à Port-Grimaud. Réservation ultra conseillée dans ce merveilleux restaurant, bien sûr.

Je vous détaille en fin d’article un bon plan pour combiner à un tarif intéressant un repas dans ce restaurant et l’hébergement, dans le cadre d’un package week-end à Grimaud.

Le Golfe Saint Tropez par la mer avec la Pouncho, bateau et boissons

La Pouncho, c’est le nom provençal de la Ponche, le plus vieux quartier de Saint Tropez, et cela résume l’esprit de ce bateau et de son équipage : authentique. Depuis 1996, ce joli quinze mètres permet aux visiteurs de découvrir le golfe par la mer dans des conditions privilégiées, d’explorer des endroits inaccessibles par la terre, et de contempler le coucher du soleil sur le vieux village en buvant un verre.
Sorties d’une heure ou deux, promenades romantiques au coucher du soleil, privatisations pour des fêtes ou des anniversaires… les options sont nombreuses. La Pouncho est extrêmement dynamique et créative dans ses propositions, et le patron, David, est d’une grande gentillesse – n’hésitez pas à le contacter si vous rêvez, vous aussi, d’avoir votre moment maritime à Saint Tropez. Et pour les prestations « classiques », les tarifs sont très abordables : à partir de 11 euros par personne pour la balade d’une heure. C’est aussi un des rares bateaux de la région qui possède les autorisations nécessaires pour servir des boissons alcoolisées : à bord, on pourra vous servir des vins de la région, de la tapenade artisanale, et autres spécialités.
J’ai eu l’occasion de découvrir La Pouncho à une période très, très spéciale : les Voiles ! C’est l’un des plus grands et plus beaux rassemblements de voiliers de France. Tous les ans pour la première semaine d’octobre, le Golfe et le port de Saint Tropez sont envahis d’une armada blanche de vieux gréements romantiques. Beaucoup datent du début du XXe siècle, et laissent dans leur sillage un parfum d’aventure maritime au long cours. C’est rétro, c’est beau, c’est d’une élégance folle – le port est vidé de ses yachts et rendu à une atmosphère exotique et ancienne. J’ai adoré cette vision, et j’ai eu la chance de suivre les Voiles avec la Pouncho et d’être ainsi au cœur de l’action. Nous avons pu approcher tout près les mythes ailés des mers, flanqués de deux semi-rigides de la compagnie A l’Ouest, et d’un hélicoptère dans lequel Guillaume Voiturier filmait la scène. Bref, on se serait cru dans un James Bond (et j’ai été trempée de la tête aux pieds, car la mer était grosse). Si c’est quelque chose qui vous tente, vivre les voiles en direct sur la mer, prévoyez ça pour l’automne prochain !

Infos La Pouncho

La Pouncho.

Le Golfe de Saint Tropez en maxi catamaran avec Caseneuve, à Cogolin

Si toutes ces voiles vous ont donné envie de vous joindre au cortège, sachez qu’une compagnie intéressante propose des sorties en maxi-catamaran au départ des marines de Cogolin : Caseneuve. Moi qui ai toujours adoré la légèreté des voiliers, le fouillis pittoresque des cordages et le blanc soleil qui claque au vent, j’étais surexcitée. Le temps était magnifique ce jour-là, la transparence des fonds révélait tout un nuancier de turquoises. Nous frôlions en silence les criques et les maisons des chanceux, en jouant à nous faire peur en rebondissant sur le filet de corde au-dessus des vagues. On nous a apporté une tarte tropézienne aussi crémeuse que l’écume, bref, c’était le bonheur à Saint Trop’, l’excursion maritime au parfum d’aventure.
Caseneuve propose une grande variété d’expéditions, des plus modestes aux plus démesurées. Journée au merveilleux Cap Taillat (dont je vous parlais dans cet article : le Golfe Saint Tropez au fil de l’eau), sortie coucher du soleil, croisière sur les îles du sud de France ou… transatlantique, de la Guadeloupe à Saint-Tropez (si si !), tout est possible. Les tarifs commencent à 40 euros par adulte (pour la sortie coucher du soleil, hein, pas pour la transatlantique) et pour info, vous avez une réduction intéressante en passant par le site Amusez vous. Je garde un merveilleux souvenir de ce moment sur l’eau.

Infos sorties en catamaran

Saint Tropez rétro, comme dans les films

Escapade en 2CV ou en cyclo rétro

Pour vous la jouer sixties et entortiller votre style pin-up dans les collines boisées, il faut se tourner vers la société Les Deuch’moiselles à Cogolin. Leur belle flotte de vieilles voitures rénovées à la perfection vous entraînera dans un road-movie avec bandeau dans les cheveux. Plusieurs 2CV, une Ménari, des coloris rigolos, tout est là pour un joli shooting. Les tarifs commencent à 80 euros. Infos voitures rétro
Nous avons pris ces photos au Moulin de Paillas à Ramatuelle, moulin historique très photogénique !

Le même jour, d’autres blogueurs ont également fait une promenade en gyropode relooké Vespa et/ou en cyclo rétro original avec La guêpe mobile à Saint Tropez – ça avait l’air sympa, mais je ne pourrais pas vous en parler car j’ai une étrange mais persistante phobie des deux-roues, et vous avez plus de chance de me voir chevaucher une licorne qu’un scooter.

Le musée de la gendarmerie et du cinéma

Je vous l’avoue, chers lecteurs. Quand on m’a dit « visite de la gendarmerie et du cinéma », j’ai pensé : 1) c’est quoi ce truc ? 2) oh non, ça ne va pas m’intéresser. Et en fait, c’était génial. Le musée mêle habilement collections d’objets historiques et mises en scène immersives multimédia, et nous plonge dans l’âge d’or de Saint Tropez, celui de Brigitte Bardot et de Louis de Funès. La gendarmerie, c’est bien évidemment un clin d’œil à la série des « Gendarme à St Tropez », le cinéma, c’est tout ce qui a rendu St Trop’ mythique, le bouillonnement de créativité et de joie de vivre. L’évocation de cette période en filigrane, des joyeuses années 60 en France, est très réussie. C’est une visite parfaite : ni trop longue, ni trop courte, variée, à la fois instructive et divertissante. Une très jolie surprise – le grand succès de ce musée ouvert l’an dernier ne m’étonne pas du tout.

Tarifs : de 2 à 4 euros. Infos musée

Clin d’oeil à ma ville de naissance, Montélimar, dans cette reconstitution de la RN7.

Un sublime jardin des Méditerranées : le domaine du Rayol

C’est un lieu unique, une célébration de la richesse et de la variété de ce qu’on appelle le climat méditerranéen. Le climat méditerranéen, c’est comme l’alignement des planètes, la quinte flush au poker, la tartine qui tombe du bon côté : une divine conjonction où tout conspire à la beauté. C’est l’aridité de l’été adoucie par la pluie de l’hiver, l’ensoleillement et la rocaille, la rencontre des feuillus et des succulentes, une forme de tempérance lumineuse. Le domaine du Rayol est le jardin des Méditerranées, tout autour du globe , partout où cette divine harmonie se met en balance. Dans ce jardin sans barrières, où les végétaux croissent librement, vous passez du Chili à la Californie, de l’Australie à l’Afrique du sud. C’est un tour du monde des climats où il fait bon vivre, avec des centaines de plantes merveilleuses et rares, cactus, succulentes, eucalyptus, mimosas, dragonniers, bambous… Je l’ai vu deux fois sous une pluie battante, et je rêve de le voir un jour au soleil (il paraît que ça arrive dans le Sud, si si). C’est un lieu précieux, enchanteur.

Infos jardin du Rayol

Hébergements abordables et de qualité dans le Golfe Saint Tropez

Tout inclus en famille au Village Club du Soleil Le Reverdi

Le golfe de Saint Tropez en famille, sans se ruiner mais sans sacrifier sur le confort et les divertissements des gamins : c’est possible. Le Reverdi est un très beau club de vacances all inclusive dans un joli cadre au milieu des collines et des oliveraies, qui s’intègre très bien dans le paysage avec ses maisons de style provençal, à l’ambiance village. Ce n’est pas un club moche et sans âme, c’est charmant, avec une immense piscine, plusieurs terrains de sport, et des activités absolument toute la journée, pour les enfants et les adultes. Le buffet est très bon, les chambres sont claires et spacieuses.
N’ayant moi-même pas de gamin, je ne pourrai pas vous expliquer la joie de larguer sa progéniture au mini club toute la journée en sachant qu’elle pratique des sports sains et joyeux avec un bon encadrement, tout en allant soi-même jouer au golf et boire des cocktails au bord de la piscine, mais j’imagine bien le concept. Je ne suis pas forcément le public cible du Reverdi, moi qui suis une vilaine nullipare qui aime pas les gosses qui braillent, mais je reconnais aisément la qualité du concept et l’excellent rapport-qualité prix. A partir de 386 euros par personne pour la semaine, vous avez un hébergement de qualité, une sublime piscine et un espace sauna-hammam, 3 buffets par jour, des tas d’activités sportives, des excursions, des animations le soir… Bref, amis parents, je vous recommande d’y jeter un coup d’œil, le concept pourrait bien vous plaire.

Infos séjour tout inclus au Plan de la Tour

Sublime piscine du Reverdi.

Package week-end romantique à La Maison de Justine, Grimaud

J’ai eu le plaisir de tester avec Mr Viking ce concept attractif : un package week-end à Grimaud. Il comprend la nuit en chambre d’hôte avec demi-bouteille de champagne et petit déjeuner, une promenade en coche d’eau à Port-Grimaud, et un dîner, en sachant que la fabuleuse Table du Mareyeur fait partie des trois restaurants proposés (et que les deux autres ont l’air très sympa aussi). La chambre d’hôte, c’est la Maison de Justine, à mi-chemin entre Grimaud et Port-Grimaud au milieu des vignes, avec une jolie décoration d’alcôve soignée et une piscine chauffée dans un jardin fleuri. Au petit-déjeuner, vous trouverez gâteaux et confitures maisons, fruits, yaourts faits maison et viennoiseries du jour, et j’ai beaucoup apprécié la qualité des produits et la diversité proposée. Ce petit déjeuner peut être pris sous les tonnelles du jardin par beau temps.
Le package coûte de 90 à 108 euros par personne en fonction de la saison. Bien entendu, vous pouvez aussi réserver seulement la nuit à la Maison de Justine.

Attention, il vous faut absolument venir en voiture pour pouvoir profiter de ce week-end, cela n’est pas gérable en transports en commun. Infos week end romantique à Grimaud

Pour d’autres idées dans le Golfe Saint Tropez

Regardez mon précédent article sur un séjour romantique à Saint Tropez et Ramatuelle, avec du kayak, un sublime hôtel de luxe sur la plage de Pampelonne, des coins nature… c’est là que Mr Viking et moi avions célébré notre PACS. Et surtout, n’hésitez pas à consulter le site du Golfe Saint Tropez qui détaille la richesse et l’ampleur de l’offre touristique dans cette région, pour tous les goûts et tous les budgets, et le site Amusez vous qui vous permet d’obtenir des réductions sur les activités.

Merci à Golfe Saint Tropez, et tout particulièrement à Sarah, Sandra et Marion, pour leur accueil chaleureux et toutes les activités que nous avons pu découvrir dans votre belle région. Merci aux prestataires qui nous ont accueillis avec beaucoup de gentillesse, notamment à La Pouncho qui nous a pris une journée à bord, et La table du mareyeur qui reste mon plus beau souvenir gastronomique dans le Golfe !

Source : Itinera Magica

Itinera Magica

Retour au webzine