La treille Muscate, maison de Colette

Site et monument historiques

Retour à la liste
Saint-Tropez
Le 6 novembre 1925, écrivain et journaliste célèbre, Colette achète à Saint-Tropez, à la Baie des Canebiers, une petite maison pour laquelle elle a le coup de foudre. Elle la nomme La Treille Muscate. Dans le jardin qui descend jusqu’à la mer, du raisin muscat prolifère en effet au milieu d’un hectare d’arbres fruitiers, de fleurs et de légumes. "Je l’ai trouvée au bord d’une route que craignent les automobiles, et derrière la plus banale grille… une maison petite, basse d’étage... sa terrasse est couverte de glycine... la mer limite, continue, prolonge, ennoblit, enchante cette parcelle d’un lumineux rivage (…). Ici je suis libre maintenant de vivre, si je veux, de mourir, si je peux..."

Elle viendra ici tous les étés et c'est dans cette maison qu'elle écrira son livre "La naissance du jour" dont voici un extrait : "Est-ce ma dernière maison? Je la mesure, je l'écoute, pendant que s'écoule la brève nuit intérieure qui succède immédiatement, ici, à l'heure de midi. Les cigales et le clayonnage neuf qui abrite la terrasse crépitent, je ne sais quel insecte écrase de petites braises entre ses élytres, l'oiseau rougeâtre dans le pin crie toutes les dix secondes, et le vent du ponant qui cerne, attentif, mes murs, laisse en repos la mer plate, dense, dure, d'un bleu rigide qui s'attendrira vers la chute du jour."

Elle délègue l'entretien du jardin à Etienne, "le professionnel du sécateur". Elle veut des fleurs qui attirent les oiseaux et les papillons. Elle veut des légumes, car "un jardin doit nourrir". Sa table offre à Kessel, Carco, Dunoyer de Ségonzac et bien d’autres, melons verts, anchoïade, riz aux favouilles, rascasse farcie et beignets d’aubergine, bouillabaisse, aïoli... Dunoyer de Ségonzac dessinera du reste la Treille Muscate et c'est lui qui illustrera le très beau livre écrit par Colette en 1932 et qui porte le nom de la maison "la treille Muscate".

Mais la ville perd peu à peu de son charme et surtout de sa tranquillité. "En 1931, il y avait dix yachts dans le port, une horreur !" dit-elle. La réputation de Saint-Tropez s'étend. Celle de Colette aussi. Il n'est pas rare de voir des curieux devant sa maison. En juillet 1938, elle n'en peut plus, elle écrit à une amie "J'ai une envie terrible de Bretagne et de marées. Si nous en trouvons l'occasion nous dirons adieu à La Treille Muscate, et nous rechercherons un coin de mer vivante." En juin 1939, elle vend la villa à l'acteur Charles Vanel. Mais elle continuera à fréquenter la Provence "Même si le climat ne vaut rien aux vieilles arthrites."

Aujourd'hui La Treille Muscate est propriété privée. Elle est parfois ouverte à la visite lors des Journées Européennes du Patrimoine.
Prestations
  • Français
Adresse
La treille Muscate, maison de Colette
Chemin de l'Estagnet
83990 Saint-Tropez
Ouverture

Propriété privée, la Treille Muscate est parfois ouverte le 3ème week-end de septembre à l'occasion des Journées Européennes du Patrimoine.