Porte Sarrasine

Fortifications

La porte sarrasine était l’une des entrées de l’enceinte médiévale appelée barri en provençal. L’accès au village était défendu par une porte en bois et une herse appelée sarrasine.

En s’avançant dans la porte, en haut à gauche, on aperçoit un des gonds de cette porte et à droite l’emplacement des madriers qui permettaient de la fermer en haut, dans l’arc, la partie en brique dessine l’espace qui permettait de descendre la herse. L’arc et le pied droit à l’intérieur sont en serpentine marbre vert-bleuté du massif des Maures et à bossage, signe caractéristique de l’architecture civile et militaire au XIVe siècle. Au début du XIVe siècle la seigneurie de Gassin, associée à celle des Garcinières (aujourd’hui sur la commune de Cogolin) comprenait un millier d’habitants. Son terroir, plus vaste qu’aujourd’hui, avait une superficie de près de 6500 hectares, réduit en 1929 par le détachement de la commune de Cavalaire et en 1934 par celui de la Croix-Valmer.

Prestations
Ouverture